Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le château de Bavois (VD).
© Keystone

Vaud 

Le château de Bavois sera vendu aux enchères

Le banquier genevois Thierry Lombard met en vente, après l’avoir minutieusement restauré, le monument historique qui domine la plaine de l’Orbe

Le château de Bavois, dont la silhouette domine la plaine de l’Orbe, dans le Nord vaudois, sera vendu aux enchères le 28 juin prochain. Depuis 1987, ce bâtiment classé aux monuments historiques, appartient au banquier genevois Thierry Lombard, qui y avait fait d’importantes restaurations.

L’actuel propriétaire a manifesté dès 2015 son intention de se départir de ce patrimoine, sans que l’annonce de la mise en vente ait été suivie d’effet. La modalité des enchères a été choisie «afin de dynamiser le processus», explique Valérie Prélaz, de Naef Prestige, l’agence qui mène l’opération conjointement avec un partenaire anglo-américain, Concierge Auctions. C’est le récent succès de la vente aux enchères du château de Promenthoux, qui baigne dans le lac Léman à Prangins (VD), qui a poussé à procéder de cette manière.

La vente est motivée par le souci de Thierry Lombard de se recentrer sur ses affaires genevoises, précise la responsable de la vente. Après avoir représenté la sixième génération au sein de la banque privée de ce nom, le propriétaire a pris sa retraite à la fin de 2014.

Alors que le prix de vente du domaine de Bavois avait été fixé à 18 millions de francs ces dernières années, les enchères se feront sans réserve, c’est-à-dire sans prix de départ pour cet «authentique château du XIVe siècle avec ses dépendances». Selon les vendeurs, la propriété se prête à l'accueil du siège d’une société ou à l’installation conjointe d’une résidence familiale et d’une activité professionnelle.

Le château de Bavois, dont les origines sont médiévales mais dont l’apparence est devenue au fil des siècles plus résidentielle que défensive, se dresse sur un domaine de 6,1 hectares. Il comprend un appartement historique, avec la salle des chevaliers, et deux autres appartements indépendants, soit un total de 18 chambres à coucher. Une cave à vin voûtée permet de rejoindre la ferme, laquelle comprend six appartements en location et une salle de réception.

De nombreux propriétaires

Construit pour les sires de Joux, avant de passer à la Maison de Savoie, à l’époque du comte Pierre II, le château de Bavois a connu de nombreux propriétaires. C’est en 1987 qu’il a été acheté par Thierry Lombard, qui a entrepris dès l’année suivante des travaux de restauration.

Avec Hauteville, Gingins, Allaman ou Begnins, une liste non exhaustive, Bavois fait partie des châteaux qui sont à vendre dans le canton de Vaud.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a