Le château de Divonne-les-Bains (F), transformé en hôtel-restaurant de luxe et emblème de cette ville thermale de l’Ain à la lisière de la Suisse, a été ravagé par un incendie mercredi soir sans faire de victimes. Aux côtés des pompiers français, des Vaudois et des Genevois sont intervenus.

Une soixantaine de pompiers ont été mobilisés pour lutter contre le sinistre. Les dégâts sont très importants. La toiture du château, datant du XVIIIe siècle, est partie en fumée, ont indiqué jeudi les pompiers, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

L’incendie, «considéré comme éteint», se serait déclaré dans une chambre au deuxième étage du château et s’est rapidement propagé à la toiture, précisent les pompiers. Les clients et le personnel avaient pu être évacués vers 19h00.

Pompiers vaudois sur place

Parmi les pompiers suisses qui sont intervenus sur place figurent notamment une dizaine d’hommes du Service de défense incendie et de secours (SDIS) de Nyon-Dôle (VD). «L’alarme a été donnée à mercredi 18h50 et nous avons terminé vers 04h00 du matin», précise Pierre-Yves Corthésy, commandant.

En moyenne, le SDIS de Nyon-Dôle intervient une dizaine de fois par an en France voisine. Et à part des petites différences de matériel, «tout se passe très bien», précise le commandant vaudois.

Le château de Divonne-les-Bains, à quelques kilomètres du lac Léman et de Genève, a été construit sur les ruines d’un ancien château fort du Moyen Age.