Coup dur pour la santé vaudoise: la directrice du Service de la santé publique claque la porte. Alors que la plus grande campagne de vaccination de l’histoire est en cours, Stéfanie Monod quitte son poste après sept ans d’engagement. La spécialiste en gériatrie, qui partira fin juillet, évoque le besoin de souffler un peu après une année éreintante, comme son envie de retourner au contact des patients. En arrière-plan, ce départ s’inscrit dans une ambiance de travail que certains décrivent comme «difficile» imprimée par Rebecca Ruiz (PS), la nouvelle cheffe du Département de la santé et de l’action sociale (DSAS).