La proposition de Johann Schneider-Ammann de nommer Roman Boutellier à la tête du futur secrétariat d’Etat à l’éducation et à la recherche n’a pas plus au Conseil fédéral. Le nom du président du conseil d’administration de Ammann Group et vice-président de l’EPFZ est controversé.

Jean-François Steiert (PS/FR), membre de la commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national, a confirmé jeudi à l’ATS l’information publiée par la RTS et parue dans plusieurs médias. Le Département fédéral de l’Economie ne fait aucun commentaire. «C’est une procédure en cours», résume le porte-parole du département Ruedi Christen.

Le nom du futur chef du secrétariat d’Etat à l’éducation et à la recherche est très attendu. Dès le 1er janvier, l’ensemble du domaine, de la formation professionnelle aux EPF en passant par le soutien aux universités, sera regroupé sous l’égide d’un seul responsable, au Département fédéral de l’Economie.