La PLR Christelle Luisier a été élue dimanche lors du premier tour de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat vaudois. Le siège à repourvoir au gouvernement cantonal était jusqu’ici occupé par sa collègue de parti Jacqueline de Quattro, élue au Conseil national en octobre.

Ancienne de la Constituante et présidente de parti, la députée PLR de 45 ans était pressentie depuis longtemps pour entrer au Conseil d’Etat; elle obtient 55,95% des suffrages, la candidate de la Grève du climat plus de 23% et «Toto» Morand du Parti de rien 12%. Jean-Marc Vandel du Parti pirate obtient 5% des voix.

Notre éditorial: Changement de climat

Relire notre portrait: Christelle Luisier, l’instant de vérité

Les forces au sein du Conseil d’Etat ne changent pas, avec 3 PLR, 3 PS et une Verte. Les femmes y restent largement majoritaires, avec cinq élues sur sept. La participation a atteint 31,87%.

Toutes les communes ont voté pour la candidate PLR à l’exception de Romainmôtier-Envy. Juliette Vernier de la Grève du climat, qui était soutenue par les Verts, y arrive en tête, avec 46% des voix, devant Christelle Luisier. A Lausanne, cette dernière devance Juliette Vernier d’un cheveu: l’écart est de 38 voix entre les deux femmes.

A Payerne, la commune dont elle est syndique, la candidate du PLR a été soutenue par plus de 82% des votants. Elle obtient 75% dans le district de la Broye-Vully.

Le PLR pensait perdre Lausanne

Le PLR se montre satisfait du résultat de sa candidate dans le chef-lieu du canton. Au Château, à Lausanne, le président Marc-Olivier Buffat se félicite en regardant «cette carte homogène du canton. Nous ne pensions pas gagner Lausanne, où nous pronostiquions une victoire de Juliette Vernier. Ce résultat montre que la formule actuelle convient aux Vaudois, et que la personnalité de Christelle Luisier les a convaincus.»