En ouvrant l’entier de ses lignes de bus régionales à la concurrence, le Jura s’est livré à une opération d’une ampleur inédite pour un canton suisse. Après trois ans de remous, la procédure a trouvé son épilogue lundi avec le maintien du mandat à l’opérateur historique qu’est la société CarPostal. Elle n’en est pas moins source d’inquiétudes pour les syndicats. Pour Christian Fankhauser, vice-président du Syndicat du personnel des transports (SEV), ce genre d’appel d’offres ne devrait pas avoir lieu dans le secteur des transports publics régionaux. Interview.

Lire aussi: CarPostal continuera de desservir le Jura