«Je vous confirme que j’ai décidé d’accepter ma désignation, suite à la liste présentée ce jour par les jeunes libéraux-radicaux qui comprend cinq noms dont le mien», a déclaré Christian Lüscher jeudi à l’ATS. «J’ai également suggéré au parti libéral genevois de présenter le ticket Christian Lüscher-Martine Brunschwig Graf, si ma collègue se porte candidate», a-t-il poursuivi.

Liste large et ouverte Plusieurs facteurs ont motivé la décision du Genevois. Il s’agit notamment d’offrir un véritable choix au groupe parlementaire du Parti libéral radical (PLR) lorsqu’il s’agira de désigner le ou les candidats présentés aux Chambres fédérales pour l’élection, explique-t-il dans un communiqué de presse.

Le libéral de 45 ans déclare s’être entretenu avec de nombreux parlementaires du groupe PLR. «Ils m’ont vivement recommandé de présenter ma candidature, indiquant pour le surplus qu’ils me soutiendraient le moment venu».

Tout un programme Christian Lüscher se sent particulièrement à l’aise pour porter les idées du parti en matière de défense de l’économie en général et du secteur bancaire, en particulier en matière de fiscalité et de sécurité. En ce qui concerne les assurances sociales, il estime irresponsable de ne pas équilibrer dépenses et recettes.

L’avocat genevois affirme encore bénéficier d’une solide expérience parlementaire, communale, cantonale et fédérale. Selon lui, la faiblesse de n’avoir jamais siégé dans un exécutif est compensée par le fait qu’il est issu de l’économie privée et se trouve à la tête d’une PME de 45 personnes.

Les libéraux genevois prendront leur décision lors d’une assemblée le 23 juillet. Les sections cantonales ont jusqu’au 10 août pour présenter leurs candidats au Parti libéral radical suisse.