Elue au Conseil administratif de la ville de Genève il y a moins d’un an, Christina Kitsos est en première ligne pour constater les dégâts de la crise du covid sur les plus précaires. A la tête du Département de la cohésion sociale, la magistrate socialiste s’inquiète de la précarisation grandissante d’une partie de la population. Elle vient néanmoins d’obtenir des avancées décisives sur deux dossiers majeurs de politique communale.