Politique énergétique

Christoph Blocher, favorable au subventionnement des centrales nucléaires

L'ancien conseiller fédéral estime toutefois que ce n'est pas une "bonne idée", mais comme les énergies renouvelables ont été subventionnées, les autres doivent aussi être soutenues

L'ancien conseiller fédéral, Christoph Blocher, est favorable à un subventionnement des centrales nucléaires. Il estime toutefois que ce n'est pas une "bonne idée", mais comme les énergies renouvelables ont été subventionnées, les autres doivent aussi être soutenues.

Le subventionnement des centrales atomiques est «contraint», déclare M. Blocher dans un entretien diffusé dimanche par la SonntagsZeitung. Ainsi, «le dommage est le plus petit possible. On devrait réduire le prix du courant de tous les producteurs, afin qu'ils redeviennent compétitifs».

Les secteurs de l'hydroélectricité et du nucléaire souffrent actuellement du prix de l'électricité qui se négocie en dessous des coûts de production. Le subventionnement de l'énergie solaire et de l'énergie éolienne en Allemagne est généralement invoqué comme cause principale.

Pour l'ancien conseiller fédéral, cette situation empêche la «meilleure solution» de fonctionner: laisser faire le marché. Il appelle la Suisse à réagir: «A mon avis, le subventionnement est contraire aux accords de l'OMC et à la libre circulation des marchandises de l'UE». La Suisse doit porter plainte, s'insurge-t-il.

Comme les sociétés d'exploitation ne pourront pas attendre aussi longtemps, il ne reste «pas d'autre choix, que de distribuer aux producteurs électriques les mêmes cartes», poursuit-il. Ce n'est pas acceptable, selon lui, d'abandonner les sources d'énergie les moins rentables à cause des distorsions actuelles du marché.

Publicité