Un carambolage impliquant une cinquantaine de véhicules s’est produit ce samedi, peu avant midi, sur l’autoroute A9 entre Belmont et Chexbres, sur sol vaudois, en direction du Valais. Fort heureusement, l’accident n’a pas fait de blessé grave. Onze blessés légers ont été conduits à l’hôpital.

Les véhicules accidentés évacués, l’autoroute Lausanne-Chexbres a été rouverte à la circulation vers 16 heures.

L’accident a eu lieu juste avant le tunnel de Chexbres, indique à l’ATS Jean-Christophe Sauterel, chef du service de presse de la police cantonale vaudoise. «La visibilité réduite due au brouillard, une vitesse inadaptée et des distances insuffisantes entre véhicules sont vraisemblablement à l’origine du carambolage», estime-t-il.

Près de cent personnes ont été conduites en minibus au centre de police de la Blécherette, où elles ont reçu un soutien psychologique, des boissons et une petite restauration pour se remettre de leurs émotions. Après des examens médicaux, trois d’entre elles ont été dirigées sur le CHUV pour des contrôles.

Gros déploiement

Un gros dispositif de plus d’une centaine de personnes a été déployé dès les premiers instants de l’accident: 19 patrouilles de la gendarmerie vaudoise, le service des routes de l’Etat de Vaud, une équipe du SMUR, 8 ambulances, des psychologues, une unité de pompier, sans compter les entreprises de dépannage.

Toutes les voitures endommagées ont été acheminées dans une halle du service des routes au Mont-sur-Lausanne pour les besoins de l’enquête.

Le trafic en provenance de Suisse alémanique et de Suisse romande en direction du Valais a été détourné sur l’A12 par Berne et Fribourg, selon Viasuisse.

Victime collatérale de cet accident, l’équipe de football du Servette FC a été bloquée durant trois heures dans le bouchon qui s’est formé après l’accident. Le bus a pu rebrousser chemin, escorté par la police, jusqu’à l’entrée de l’autoroute. Cette mésaventure n’a pas eu de conséquence sur la tenue du match à Sion, indique Didier Rieder, porte-parole des «grenats», confirmant une information de la «Tribune de Genève».

En 2008 déjà

Un carambolage nettement plus désastreux s’était déjà produit sur cet axe en avril 2008. La collision en chaîne survenue au-dessus de Lutry avait causé pour 4 millions de francs de dommages. Une personne avait été tuée et 55 blessées, alors que 85 véhicules étaient impliqués.