Située sur les hauteurs de Nyon, la Clinique de Genolier a été rachetée par un groupe de six investisseurs de Suisse romande, à la tête duquel on retrouve le Dr Michael Schroeder, déjà propriétaire de deux permanences médicales à Genève. «La signature a eu lieu jeudi», indique Gwinn Brand, directeur de la clinique, confirmant ainsi une information révélée par le quotidien économique L'Agefi.

L'établissement médical privé, fondé en 1970 par la comtesse italienne Elena Di Cassano, souffrait de difficultés financières. En 2000, il enregistrait un endettement de près de 60 millions de francs et des pertes annuelles comprises entre 2 et 4 millions. «A partir d'aujourd'hui, il n'y a plus d'endettement. Il a été effacé lors du rachat de la clinique», précise Gwinn Brand. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. Il s'élèverait à plusieurs dizaines de millions de francs, mais serait inférieur à 100 millions.

Cela fait plusieurs années que l'avenir de la clinique était incertain. Un dépôt de bilan avait même été envisagé. Selon une source proche du dossier, la vente aux six investisseurs a été assez longue à se dessiner, car il n'a pas été facile de réunir l'accord des trois banques créancières – UBS, Credit Suisse et la Banque Cantonale Vaudoise – et des anciens administrateurs qui voulaient absolument que la clinique poursuive sa vocation médicale. Certains acheteurs potentiels voulaient transformer les locaux en établissement médico-social, d'autres en résidence hôtelière.

Fonds entièrement privés

Les nouveaux propriétaires, qui ont apporté des fonds entièrement privés, ont assuré la direction et le personnel de la clinique qu'il n'y aurait pas de restructuration majeure, ni de licenciement. D'une capacité de 250 lits, avec autant d'employés, la clinique est spécialisée en oncologie, orthopédie, cardiologie, prévention de la vieillesse et chirurgie générale. Les investisseurs souhaitent maintenir les prestations actuelles, mais aussi développer de nouvelles activités médicales, non remboursables par la LAMal. Celles-ci seront liées au bien-être, tels la chirurgie esthétique et les traitements anti-vieillesse.