«Résister, encore», clame l’intitulé d’une exposition en cours au Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne, qui évoque notamment les manifestations contre les violences policières. Ironie du sort, à quelques dizaines de mètres du musée doit s’installer un «centre de compétence sécuritaire», selon les mots du canton. Le projet, qui s’inscrit dans la mue de la gare de Lausanne, regroupera la police cantonale, l’Administration fédérale des douanes et la police des transports.