«C’est contre la Suisse mécréante et apostate qui détruit les maisons d’Allah que le djihad doit être proclamé par tous les moyens», a déclaré le colonel Kadhafi dans un discours à Benghazi (est) à l’occasion de la fête du Mouloud qui commémore la naissance du Prophète Mahomet.

Pour le numéro un libyen, «le djihad contre la Suisse, contre le sionisme, contre l’agression étrangère (...) , n’est pas du terrorisme».

«Tout musulman partout dans le monde qui traite avec la Suisse est un infidèle... (et est) contre l’islam, contre Mahomet, contre Dieu, contre le coran», a ajouté le colonel Kadhafi devant des milliers de personnes.

Les Suisses ont voté le 29 novembre à une large majorité de 57,5% l’interdiction des minarets à l’appel de la droite populiste, soulevant un tollé international.

Les relations entre la Suisse et la Libye se sont nettement détériorées à la suite de l’interpellation musclée en juillet 2008 à Genève d’un des fils du colonel Kadhafi, Hannibal, sur une plainte de deux domestiques l’accusant de mauvais traitements.