Pour sa première visite de troupes, Viola Amherd s’était rendue au Forum de Davos à bord d’un hélicoptère doté d’une équipe 100% féminine. Une pilote, une copilote et une arrimeuse. Dans les airs, Fanny Chollet veillait, l’unique femme suisse habilitée au pilotage de F/A-18. La communication efficace, Viola Amherd connaissait visiblement déjà. Le monde militaire, pas du tout. C’est lui qui a appris à la connaître.