Plus facilement que prévu, la Commission de politique extérieure (CPE) du Conseil des Etats a entériné le deuxième crédit d’aide à la cohésion en faveur de l’UE, soit par 13 voix contre 2. Seuls Marco Chiesa (UDC/TI) et Thomas Minder (indépendant/SH) s’y sont opposés.