«Depuis le début de l’année, Zurich a accueilli plus de 14 000 personnes, expose Mario Fehr, conseiller d’Etat zurichois chargé de la sécurité. C’est autant de monde que ce que l’ensemble du pays a absorbé en 2021. Nous trouvons des solutions, mais celles-ci pourraient devenir de moins en moins confortables.» A l’occasion d’un point presse organisé ce jeudi, le plus grand canton de Suisse a rappelé les efforts mis en place sur son territoire afin de loger, scolariser et intégrer un grand nombre de requérants d’asile. Egratignant au passage la Confédération. «Le forfait alloué aux cantons pour l’accueil des Ukrainiennes et Ukrainiens pourrait être réduit, dénonce le magistrat. C’est une mauvaise décision.»