Le Conseiller fédéral Ignazio Cassis et le président ukrainien Volodymyr Zelensky attendent beaucoup de la conférence de Lugano sur l'Ukraine début juillet, qui était pourtant prévue bien avant le début de la guerre. 40 Etats et 18 organisations internationales ont été invités au Tessin, pour ce qui pourrait être le «lancement international de la reconstruction de l'Ukraine», s'est exclamé le ministre tessinois. «Il serait impardonnable d'attendre davantage», a-t-il ajouté.