Le leader suisse de la construction Implenia féminise son conseil d’administration. Lors de l’assemblée générale du 27 mars, deux nouvelles femmes devraient y être élues. Après avoir annoncé l’arrivée de Chantal Balet Emery, Implenia propose d’élire la professeure de géotechnique à l’EPF Sarah Springman.

Née en 1956 et de nationalité britannique, Sarah Springman «sera en mesure d’apporter au conseil d’administration des connaissances précieuses en matière de construction ainsi que d’importantes contributions dans le domaine du transfert de connaissances», a indiqué lundi Implenia .

Comme déjà annoncé, Moritz Leuenberger ne se représentera pas pour un nouveau mandat. L’ancien conseiller fédéral avait motivé sa décision par les différences de perception de ce que doit être le rôle d’un administrateur .(ATS)