Les résultats sont tombés dans le canton de Neuchâtel. Et c'est la surprise. Jusqu'ici à majorité de gauche, le Conseil d'Etat vire à droite. Les trois candidats PLR sont élus: Alain Ribaux (1er), Laurent Favre (2e) et Crystel Graf (5e). Les deux socialistes Florence Nater et Laurent Kurth sont intercalés: 3e et 4e. C'est cependant la déception du côté du candidat des Vert·e·s, Roby Tschopp, qui termine 6e et dernier. Il n'est pas élu. Les écologistes manquent leur pari de retrouver le siège perdu en 2009, avec la non-élection de Fernand Cuche.

La clé du scrutin a sans nul doute été le cinquième rang de la jeune Crystel Graf, nouvelle venue en politique, qui avait déjà créé la sensation lors du premier tour. Avec l'élection de la Chaux-de-Fonnière, le prochain gouvernement neuchâtelois comptera deux femmes dans ses rangs.  

Campagne de second tour virulente

La campagne de l'entre-deux-tours a été particulièrement nerveuse, parsemée de plusieurs polémiques centrées sur les deux candidats qui se disputaient le cinquième siège. Tour à tour, la PLR Chrystel Graf a été critiquée pour ses positions politiques jugées anti-féministes, puis l'écologiste Roby Tschopp a dû se positionner publiquement en faveur du projet de contournement de La Chaux-de-Fonds, suite à un référendum lancé notamment par des membres de son parti. 

Développement suit.