Votation

Le Conseil d’Etat vaudois annule le vote sur le centre de congrès de Montreux

Le gouvernement vaudois a suivi le préavis du préfet de la Riviera-Pays-d’Enhaut et a invalidé la votation du 10 février. L’ensemble des électeurs n’a pas bénéficié des conditions de vote prévues par la loi

Le vote sur l’avenir du centre de congrès et d’expositions de Montreux (2m2c) est annulé. Suivant le préavis du préfet de la Riviera-Pays-d’Enhaut, le Conseil d’Etat vaudois a invalidé la votation du 10 février dernier, étant donné que «l’ensemble des électeurs de la commune n’a pas bénéficié des conditions de vote prévues par la loi», a-t-il communiqué ce mercredi.

Lire aussi: Echec à Montreux: le canton ne se sent pas coupable

Lors de la votation, les Montreusiens avaient refusé le projet de sécurisation, de mise à niveau et de développement du 2m2c. Le «non» l’avait emporté avec une infime marge de 94 voix.

Une pluie de recours

Après ce scrutin, près de 100 recours, contestant le bon déroulement des opérations, ont été déposés auprès du préfet. Les 1397 électeurs étrangers pouvant se prononcer sur des objets communaux n’ont pas reçu le matériel de vote et n’ont ainsi pas pu exercer leurs droits politiques.

Après analyse, «le préfet a proposé la recevabilité de 91 recours et considère que la nature ainsi que l’importance des irrégularités constatées ont pu influencer de façon déterminante le scrutin du 10 février 2019», a indiqué le gouvernement vaudois. Sur cette base, il a donc invalidé la votation. Cette décision peut faire l’objet d’un recours.

Publicité