Depuis le 31 mai, date de la réouverture complète des restaurants, Casimir Platzer avait retrouvé un peu de sérénité. Le président de GastroSuisse est de nouveau fâché après les annonces du Conseil fédéral de mercredi: la possible extension du certificat covid aux restaurants va poser de nombreux problèmes à la branche, affirme-t-il: «Cette mesure est discriminatoire et va créer une société à deux vitesses: entre 40 et 50% de la population serait exclue d’une partie importante de la vie sociale.»