D’aucun soupçonnaient le gouvernement de laisser entrouverte une porte pour éventuellement utiliser un nucléaire de nouvelle génération. Que nenni! Le Conseil fédéral tient à sortir définitivement du nucléaire et refuse de n’abandonner que les centrales de la génération actuelle, selon le compromis retenu mercredi par la commission de l’énergie du Conseil des Etats. Le gouvernement l’affirme clairement dans sa réponse à la motion du Zurichois Felix Gutzwiller . Le Conseil fédéral ne se ferme pas à toute innovation technique, mais il estime que la voie du non-remplacement des centrales nucléaires ne devrait d’ici là prêter à aucun malentendu.