Le Conseil fédéral a sorti de l’inventaire des prairies et pâturages secs d’importance nationale le site valaisan sur le quel pourrait surgir le méga- complexe touristique Aminona, actuellement bloqué par un recours au Tribunal fédéral. Catherine Martinson, directrice du travail régional au WWF Suisse, se dit extrêmement déçue par le retrait du site protégé «Aminona» de l’inventaire. «Je trouve cette décision irresponsable», a- t-elle indiqué à l’ATS. Le méga-complexe prévu devrait se composer de cinq tours avec quelque 220 appartement luxueux, d’un complexe hôtelier de 500 chambres environ et de 30 à 45 chalets de luxe.