«Laisser la place à la nouvelle génération». C’est dans le journal tous ménages L’Écho du Gros-de-Vaud que les Vaudois ont appris que la conseillère d’Etat Béatrice Métraux ne briguera pas de nouveaux mandats.

Lire aussi: Quand une ministre verte autorise le tir du loup

L’ancienne syndique de Bottens a réservé la primeur de sa décision au journal régional de l’Echo du Gros-de-Vaud. «Je pars l’esprit serein et fière du travail accompli», dit-elle. A 66 ans, elle explique notamment vouloir laisser la place à la nouvelle génération. Elue en 2011, Béatrice Métraux a rejoint le Conseil d’Etat, le faisant ainsi basculer à gauche. Elle y a remplacé l’UDC Jean-Claude Mermoud, décédé quelques semaines auparavant.

D’abord en charge du Département de l’intérieur, elle a ensuite dirigé le Département des institutions et de la sécurité et, finalement, le Département de l’environnement et de la sécurité. Béatrice Métraux est la troisième membre du Conseil d’Etat vaudois à annoncer son départ. Avant elle, les deux PLR Pascal Broulis et Philippe Leuba avaient également renoncé à briguer un nouveau mandat.