L’assemblée constituante genevoise a adopté cet après-midi, à une très large majorité, la version finale de la nouvelle charte fondamentale du canton, après plus de trois ans de travaux. Le peuple est appelé à se prononcer sur cette Constitution qui amène des changements mais pas de bouleversements.

Le projet de Constitution a été accepté par 57 voix contre 15, et 5 abstentions. Les opposants se trouvent principalement dans les rangs de SolidaritéS et de l’AVIVO ainsi qu’à l’UDC. Il aura fallu 56 séances plénières pour que les 80 membres de la Constituante parviennent à rédiger un texte acceptable par une majorité. Pour réussir, les onze groupes - six de droite et cinq de gauche - ont dû mettre de côté des sujets controversés dont l’éligibilité des étrangers, l’imposition communale et l’organisation territoriale.