Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Contessa Piñon.

vaud

Contessa Piñon, adieu à une journaliste

La rédactrice en chef de «La Côte» est décédée à l'âge de 46 ans. Un modeste hommage

Elle avait sa région chevillée au corps, et elle voulait juste la raconter. Au mieux. Contessa Piñon est décédée vendredi soir, a annoncé ce samedi la rédaction du Quotidien de La Côte. La journaliste avait 46 ans. Elle a été victime d'un accident cardio-vasculaire.

La rédaction du Quotidien de La Côte a raconté les 20 années de fidélité de sa rédactrice en chef au journal: «Enfant de Rolle aux racines galiciennes, Contessa Piñon avait rejoint le journal régional il y a un peu plus de vingt ans. Elle y a accompli son stage après avoir oeuvré auparavant comme «pigiste». Après avoir notamment eu la responsabilité de la rubrique culturelle, elle a été nommée en 2010 à la rédaction en chef du quotidien.»

L'auteur de ces brèves lignes a connu cette journaliste d'une perpétuelle énergie. Même à distance, il a vu comment Contessa Piñon, partie des fondamentaux du métier, est arrivée à tenir à bout de bras un journal local à l'heure ou les éditeurs concentrent, les rédactions réduisent, et la Toile disloque.

La rédaction de «La Côte» a dit qu'elle veut souligner «à quel point Contessa Piñon s'est engagée pour garantir la qualité, l'indépendance et les ressources nécessaires à ce titre qui lui était si cher».

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a