Les membres du parlement, Conseil national et Conseil des Etats confondus, ont fait le bilan de l’organisation de crise adoptée par la Confédération lors de la première phase de la pandémie de covid, de janvier à juin 2020. Les 133 pages du rapport des commissions de gestion (CdG) des deux Chambres, présentées ce mardi à la presse, mènent à une conclusion dont la nuance cache des constats sévères. Ce cénacle arrive au même satisfecit que d’autres: l’organisation adoptée par le Conseil fédéral a «permis à la Suisse de surmonter de manière globalement satisfaisante la première vague de pandémie».