Veyrier est en ébullition. Ce dimanche, quelque 53% des votants ont refusé le préavis communal, soutenu par tous les partis à l’exception des vert’libéraux, sur la dernière pièce des Grands Esserts. Les référendaires, qui contestaient le calendrier de ce grand projet d’urbanisation comprenant la construction d’une école, jubilent. Comme dans le cas de la Cité de la musique, il s’agit d’un référendum consultatif qui laisse à l’Etat une marge de manœuvre.