Les milieux culturels fribourgeois lisent-ils l'avenir dans le marc de café? Quelques jours après le coup de gueule du ministre de l'Intérieur, Pascal Couchepin, contre la prolifération des musées en Suisse, des synergies se mettent en place dans la cité des Zaehringen – ce qui paraissait impensable il y a quelques années encore.

Le Musée Gutenberg absent

Lancée par l'Association Fribourg d'Azur et d'Argent et par Fribourg Tourisme, une brochure unique regroupe désormais l'ensemble de l'offre muséale de l'agglomération fribourgeoise – à l'exception du Musée Gutenberg, dont l'avenir était très incertain au moment de la conception du projet.

Informations pratiques, petits textes explicatifs, images marquantes: le fascicule permet d'embrasser en un coup d'œil les dix établissements de la place. «Des musées au contenu intéressant, très complémentaires les uns des autres, qui ont tous leur raison d'être», s'empresse de préciser Nicolas Zapf, directeur de Fribourg Tourisme. A l'entendre, ce n'est donc pas ici qu'il faut traquer les doublons. Ni un gaspillage des deniers publics: les dix adresses répertoriées ne touchent pas un sou de la Confédération.

Particularité locale: la Ville de Fribourg ne possède pas de musée municipal. Propriété du canton, les deux géants institutionnels que sont le Musée d'art et d'histoire et celui d'histoire naturelle coûtent 5 millions de francs par an à l'Etat – qui verse en outre diverses subventions culturelles. Les petits établissements, comme l'insolite Musée de la machine à coudre, appartiennent à des privés ou à des fondations – qui les font surtout vivre de leur passion. Au total, près de 110 000 personnes visitent chaque année les dix musées du chef-lieu cantonal.

Un nombre insuffisant aux yeux de Nicolas Zapf. Avec la nouvelle brochure (conçue en trois langues, tirée à 60 000 exemplaires et distribuée dans tout le pays), le directeur de Fribourg Tourisme espère attirer davantage l'attention du public sur «des endroits que même les Fribourgeois, en majorité, ne connaissent pas».