La session d’automne du parlement s’est ouverte ce lundi dans un climat de haute tension. Motif: l’introduction du certificat covid sous la Coupole. Alors que le président du Conseil des Etats, Alex Kuprecht, a lancé un appel à ne pas céder à la violence dans le débat public, les élus envisagent de l’introduire dans l’enceinte du parlement. Or dans un premier temps, la délégation administrative a constaté qu’il n’existait pas de base légale pour ce faire. Ce n’est pourtant que partie remise car, hormis l’UDC, tous les partis sont d’accord pour l’exiger des élus, cela au nom du devoir d’exemplarité.