Se dirige-t-on vers un bis repetita? Après un passage à 2021 privé de grands événements et de marchés de Noël, l’augmentation du nombre de contaminations au covid fait craindre le pire aux organisateurs de manifestations et met les cantons sur le qui-vive. A Genève, après un examen de la situation épidémiologique, le Conseil d’Etat affirmait mercredi qu’«une saturation hospitalière ne peut être exclue dans les semaines à venir». Il annoncera des mesures ce jeudi.