Après Fribourg et Vaud, les autorités belges ont placé le canton de Genève en zone rouge à partir de vendredi 16 heures, selon le site du ministère des Affaires étrangères. La liste des cantons classés en orange s'est étoffé de quatre noms et en compte désormais quatorze.

Les cantons nouvellement ajoutés sont les deux Appenzell, Saint-Gall et la Thurgovie, comme le rapporte le Blick Online. Valais, Jura, Berne, Neuchâtel, Argovie, Soleure, Bâle-Ville, Zurich, Schwyz et Zoug y figuraient déjà. Les voyageurs y sont appelés à une vigilance accrue. A leur retour, il leur est conseillé d'observer une quarantaine ou d'effectuer un test au coronavirus.

Lire aussi: La Suisse déclare la Belgique pays à risque

Les cantons de Fribourg et Vaud restent en zone rouge. A partir de vendredi, le gouvernement belge a cependant pris la décision de «remplacer l’interdiction de voyager vers une zone rouge par un avis strictement déconseillé de voyager vers un tel territoire», est-il écrit sur son site internet.

Il précise que cela ne modifie pas la procédure et que les mesures applicables en cas de retour des zones rouge ou orange restent en vigueur.

Des villes retirées de la liste rouge après une intervention

La Belgique avait déjà mis début août Genève ainsi que Vaud et Valais sur sa liste rouge et interdit les séjours non urgents dans ces cantons. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis était alors intervenu et Bruxelles avait retiré Vaud et le Valais de sa liste, puis Genève.

Lire encore: La Belgique retire Vaud et Valais de sa liste rouge

A l'inverse, la Belgique a été retirée le 7 septembre de la liste des pays en provenance desquels une quarantaine était nécessaire en Suisse. Depuis le 20 août, toute personne arrivant de ce pays devaient y passer 10 jours et se signaler dans les 48 heures après son arrivée aux autorités du canton.