Les deux principaux cortèges du carnaval de Lucerne n’auront pas lieu en 2021. La pandémie de coronavirus a convaincu les organisateurs de les annuler. Il en va de même du marché du carnaval et de sa traditionnelle verrée.

«Notre cœur de carnavalier saigne», a déclaré mercredi aux médias Peti Federer, porte-parole du comité du carnaval de Lucerne. Il faut toutefois se rendre à l’évidence: la situation pandémique ne se sera guère améliorée radicalement d’ici au début du deuxième plus grand carnaval de Suisse, le 11 février. Il sera donc impossible d’y tenir les événements les plus fréquentés en toute insouciance.

Le comité a décidé d’informer les formations du carnaval suffisamment tôt afin qu’elles puissent encore modifier leurs plans. Il ne s’agit toutefois pas d’une annulation du carnaval en tant que tel, souligne le comité. Les cours de fabrication de masques restent agendés, tout en respectant les mesures de protection contre le virus.

Autres rassemblements à déterminer

Quant à la tenue des trois autres grands rassemblements de la fête – l’ouverture du carnaval le jeudi à l’aube en vieille ville, la diane du lundi et le cortège final –, rien n’est encore connu. Ils sont organisés par d’autres confréries.

Au final, seul le canton a la compétence d’empêcher la population de faire la fête. «Il est tout à fait possible d’organiser un carnaval en 2021, mais pas sous la forme d’une fête populaire en pleine rue», prédit estime Dani Abächerli, président du comité.