La surprise est de mise sur le Haut-Plateau. Les regrets également. L’annonce, ce lundi dans Le Temps, du retrait de Crans-Montana du Magic Pass, cet abonnement commun à plus de 30 stations romandes, dès la fin de l’hiver, étourdit une région qui vit majoritairement du tourisme et dont les Remontées mécaniques de Crans-Montana Aminona (CMA) sont le poumon économique.

Lire aussi: Maxime Cottet: «Crans-Montana ne renouvellera pas le contrat avec le Magic Pass»