Une nouvelle crise couve-t-elle au sein des remontées mécaniques de Crans-Montana (CMA)? La société a en tous les cas décidé de se séparer d’une partie de son personnel. Les six personnes qui s’occupaient du marketing et de l’événementiel ont été licenciées, a appris Le Temps.