La volonté de Radovan Vitek, l’actionnaire majoritaire des Remontées mécaniques Crans Montana Aminona (CMA), est claire. Le milliardaire tchèque souhaite pouvoir offrir à sa clientèle un «package complet», comprenant logement, avec service hôtelier et conciergerie privée, restauration, abonnement de ski et matériel ad hoc. Et son objectif se concrétise toujours plus. Début février, il annonçait le rachat de la Régie du Rhône, l’une des plus importantes du Haut-Plateau.

En plus des remontées mécaniques, Radovan Vitek possède les parkings au pied des pistes, la majorité des restaurants du domaine skiable, des magasins de sport, une clinique, destinée à la chirurgie ambulatoire, et désormais il gère 22% du parc immobilier de la station. Mais l’homme fort de CMA ne souhaite pas s’arrêter là. «Notre objectif est, à terme, de gérer la moitié des copropriétés de Crans-Montana», avoue Philippe Magistretti. L’homme de confiance de Radovan Vitek en Valais explique que des négociations sont en cours avec d’autres régies immobilières, en vue de leur rachat.