Le covid aurait-il réussi à imposer au Conseil d’Etat ce que la droite n’est pas parvenue à obtenir depuis des années? Peut-être, partiellement. En tout cas, le projet de budget 2021 de l’Etat de Genève, présenté jeudi matin, sauve les meubles, en affichant un déficit de 501 millions de francs. Pour rappel, le budget 2020 affichait une perte de 585 millions. Sous l’effet du covid, le déficit aux comptes 2020 bondira à 1,1 milliard de francs.

Un coup de semonce dont le Conseil d’Etat a pris la mesure: «La situation est faite d’incertitudes majeures, résume Antonio Hodgers, président du Conseil d’Etat. Les effets de la pandémie sur l’économie se font déjà sentir, le pire est à venir», rappelant au passage que les trois réformes validées par le peuple (RFFA, le contre-projet augmentant les subsides d’assurance maladie et la recapitalisation de la Caisse de prévoyance de l’Etat pèsent déjà lourdement. En conséquence, le gouvernement s’est donné pour mission de maîtriser la croissance des charges et de contenir l’augmentation des postes, dit-il.