Les hôteliers suisses ne se sont pas frotté les mains en juillet. Le décompte provisoire des nuitées publié ce mercredi par l’Office fédéral de la statistique montre une baisse de 7,2% par rapport au même mois de 2011. Le recul vaut pour la clientèle étrangère (-8,8%) et helvétique (-5%).

La plus grosse perte en chiffres absolus concerne la clientèle allemande: 73 000 nuitées en moins, soit une baisse de 14%. Mais le phénomène se vérifie à l’échelle du continent (-12% en moyenne pour les visiteurs européens). Les pays du Golfe ont également boudé les hôtels suisses (38 000 nuitées perdues, soit une baisse de 26%). Mais de bonnes nouvelles peuvent venir de l’est avec l’essor des clientèles russe (+20%), chinoise (+27%) ou japonaise (+8,5%).

Toutes les régions touristiques ont souffert de ces contre-performances. Les rives vaudoises du Léman ont accusé la perte la plus importante (54 000 nuitées en moins, soit une baisse de 17,2%). Genèvea un peu moins souffert avec un repli de 10,4%. Le Valais limite la casse (-1,6%), soit le plus faible recul de toutes les régions touristiques du pays.