Ce sont deux parcours. Deux partis. Deux manières d’appréhender la fonction. A 35 ans, Crystel Graf n’a pas d’expérience politique, ou très peu. Quant à Florence Nater, elle était déjà en lice pour le Conseil national en 2011, avant d’accéder à l’exécutif de sa commune de Bevaix, au Grand Conseil et à la présidence du Parti socialiste neuchâtelois.