Rien ne paraît pouvoir les rassembler. A 35 ans, la Chaux-de-Fonnière Crystel Graf, vice-présidente du PLR et nouvelle venue en politique, est la porte-drapeau d’une nouvelle génération de droite libérale et décomplexée. Le Vert Roby Tschopp, 55 ans, a pour lui l’expérience, celle notamment de la gestion au sein de l’exécutif de la troisième commune la plus peuplée du canton (Val-de-Ruz), et un profil collégial. Le 9 mai prochain, le cinquième siège du Conseil d’Etat neuchâtelois devrait se jouer entre ces deux candidats. De ce «duel» dépendra également la majorité du gouvernement lors d’un second tour qui s’annonce explosif et qui se jouera bloc contre bloc: la liste des trois candidats PLR contre la liste de l’alliance rose-vert composée de deux socialistes et d’un vert. Interview croisée.