aide sociale

Curatelles: Vaud bluffé par la solidarité de ses volontaires

Après l’abandon du système de désignation des curateurs, le canton de Vaud a misé sur la mobilisation volontaire de ses citoyens. Ils ont répondu présent

Quinze mois après son entrée en vigueur, la réforme vaudoise de la curatelle a dépassé les attentes de ses instigateurs. Dernier canton de Suisse à nommer des curateurs contre leur gré, Vaud a changé son système le 1er janvier 2018 et imaginé d’introduire 50% des curatelles prises en charge par des professionnels et 50% par des volontaires. Grâce à une campagne de recrutement d’un coût de 100 000 francs nommée «J’ai choisi», 1800 personnes ont été reçues en entretien; 93% d’entre elles ont confirmé leur engagement et suivi une formation. Aujourd’hui, 529 nouveaux curateurs sont chargés d’un ou de plusieurs mandats. Un tiers des mandats sont finalement confiés à des professionnels. Le budget de la réforme s’élève à environ 3 millions de francs.

Lire aussi: Fin de l’exception vaudoise en matière de curatelle