Malgré une hausse des accidents sur les passages pour piétons, le Conseil national ne veut pas mettre l’accent sur leur sécurisation dans le programme Via sicura. Il prévoit déjà que la construction des routes doit être «sûre». Matthias Aebischer (PS/ BE) souhaitait que le texte précise qu’il faut veiller à ce que les passages cloutés respectent les normes de sécurité. Le plénum a refusé lundi sa proposition par 98 voix contre 83, estimant qu’elle n’amène rien de plus. Selon un décompte de l’ATS, sept personnes ont perdu la vie et plusieurs ont été blessées depuis début novembre dans une série d’accidents sur des passages pour piétons en Suisse alémanique.