Ebola: pas d’aide avant décembre

Santé La sécurité pose problème

Il n’est pas encore certain que la Suisse décide d’apporter son soutien à la mission de l’ONU contre Ebola en Afrique de l’Ouest. Une décision ne sera prise que ces prochaines semaines et un éventuel engagement suisse au profit de la Minuauce ne pourra donc pas intervenir avant décembre.

Des informations font encore défaut et notamment la présence d’un partenaire fiable sur place, OMS ou grande ONG spécialisée, reconnaît-on au DDPS, qui analyse le rapport du détachement (composé des Forces aériennes, des Affaires sanitaires, de l’aide humanitaire et des Forces spéciales) envoyé sur place.

La sécurité, et pas seulement sanitaire, pose encore des problèmes. La question du type de support logistique aérien, par exemple par des avions de type Pilatus, n’est pas tranchée non plus.