2004: Le Ministère public fédéral ouvre une enquête contre les frères Urs et Marco Tinner et leur père Friedrich. Ils sont arrêtés. Le père, Friedrich Tinner, sera remis en liberté en 2006.

1er novembre 2006: Le Conseil fédéral reconnaît le caractère ultrasensible de certaines informations et approuve la coopération avec l'Agence internationale de l'énergie atomique. Dans la presse, premières spéculations sur le fait que les Tinner auraient en réalité travaillé pour la CIA.

29 août 2007: Le gouvernement refuse que le Ministère public fédéral poursuive les Tinner pour des contacts qu'ils auraient pu avoir avec des Etats ou des services étrangers.

14 novembre 2007: Le Conseil fédéral ordonne la destruction des documents sensibles.

Mars 2008: Le dossier est transmis au juge d'instruction fédéral Andreas Müller par le parquet. Le magistrat découvre que des pièces manquent au dossier.