«Renoncer à de nouvelles taxes, c’est la leçon que nous avons tirée de l’échec de juin 2021.» En présentant à la presse la nouvelle version de la loi sur le CO2, Simonetta Sommaruga n’a pas pu faire l’économie d’un retour sur la votation du 13 juin 2021. Les taxes sur les billets d’avion et autres mesures touchant au porte-monnaie des Suisses avaient fait couler ce projet, malgré le soutien de tous les partis, moins l’UDC. Cette nouvelle mouture mise sur une logique inverse: un soutien ciblé sur des mesures à même de permettre au pays d’atteindre ses objectifs, à savoir la réduction pour moitié des gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990.