C'est parti! La 48e législature du parlement a débuté lundi au Conseil national sous le sceau de la polarisation, avec les discours de Paul Rechsteiner (PS/SG) et de Lukas Reimann (UDC/SG). Le nouveau président de la Chambre du peuple a quant à lui misé sur l'unité nationale.

A peine élu, André Bugnon (UDC/VD) a fait installer deux drapeaux suisses dans la salle du National. Le paysan-viticulteur vaudois, premier UDC romand à accéder au perchoir, entend par là rappeler aux élus qu'ils doivent en permanence s'engager en faveur de leur pays et de ses habitants.

Après la validation formelle du résultat des élections du 21 octobre, les conseillers nationaux ont prêté serment en prononçant les traditionnels «je le jure» ou «je le promets», chacun dans leur langue langue maternelle.

Au Conseil des Etats, un UDC et un socialiste ont été à l'honneur, avec l'élection de Christoffel Brändli (UDC/GR) à la présidence et d'Alain Berset (PS/FR) à la vice-présidence.

Quinze nouveaux conseillers aux Etats ont également prêté serment dans la soirée.