Suisse

Décès de Maurice Péquignot, figure de la «Troisième force» jurassienne

Décès de Maurice Péquignot, figure de la «Troisième force» jurassienne

C’est un homme qui a compté dans l’espace politique berno-jurassien du milieu du XXe siècle. Maurice Péquignot est décédé à l’âge de 94 ans à Bienne où il résidait. Enfant des Franches-Montagnes, instituteur, il a été maire de Saignelégier durant dix-sept ans, de 1955 à 1972. Il fut également député radical au Grand Conseil bernois, qu’il a présidé en 1967-1968. Maurice Péquignot fut encore conseiller aux Etats bernois de 1968 à 1979.

Dans la Question jurassienne, cette figure du radicalisme n’était ni anti-séparatiste ni autonomiste, mais avait intégré la «neutre» «Troisième Force», qui souhaitait que le Jura bernois de l’époque (composé des sept districts rattachés aux canton de Berne en 1815) ne soit pas déchiré par les plébiscites. (Serge Jubin)

Publicité