La défaite dans les urnes dimanche ravive la guerre fratricide au sein du PLR. Lundi matin, au micro de la RTS, le conseiller national Christian Lüscher a lancé la première salve en rendant Pierre Maudet responsable de la débâcle et en l’implorant à nouveau de démissionner ou, à tout le moins, de quitter le parti. Par l’intermédiaire de son porte-parole, l’intéressé fait savoir qu’il «n’entend pas polémiquer sur des propos tenus après des élections». Au-delà des invectives, quelle est la réelle implication de celui qui apparaît comme le coupable idéal dans l’élection manquée du PLR Hugues Hiltpold?