Introduit dimanche, le nouvel horaire des CFF a bien résisté à l’afflux de pendulaires lundi, outre quelques retards çà et là. Seule véritable ombre au tableau, les trains ne circulaient plus lundi après-midi sur une partie de la nouvelle ligne RER Bulle-Fribourg.

Autre changement de taille depuis dimanche, il n’est désormais plus possible d’acheter un billet à bord des trains grandes lignes. Quiconque voyage dans un convoi sans titre de transport risque de devoir payer un supplément de 90 francs.

Les premiers cas ont été signalés dimanche déjà, ainsi que lundi, ont indiqué les CFF. Il s’agissait en partie de voyageurs étrangers n’ayant pas été informés du nouveau système. Un premier bilan de ces nouvelles amendes sera possible d’ici la fin de la semaine.

Des actes de vandalisme ont été commis dans la nuit de dimanche à lundi pour protester contre le durcissement des sanctions contre les resquilleurs. Quatre automates ont été visés à Morges (VD). Dans de telles situations, les CFF portent systématiquement plainte contre inconnu.