L'affaire du député PDC valaisan filmé en flagrant délit de consommation de cocaïne et suspendu par son parti fait un premier rebond devant la justice valaisanne (LT du 07.05.2008). La police cantonale a procédé à l'arrestation de deux personnes, un homme et une femme, a-t-elle fait savoir hier dans un communiqué. Elles ont été auditionnées et placées en détention préventive.

S'expliquant devant les médias mardi, le principal intéressé s'était en effet dit victime d'un coup monté par trois personnes «peu fréquentables» qui avaient exercé un chantage sur lui et sa famille. Elles réclamaient une somme de 10000 francs en échange de leur silence. Le politicien n'ayant pas cédé à ces menaces, la vidéo a été transmise à la presse.

Une plainte a été déposée par le député le 28 avril pour chantage, tentative d'extorsion de fonds et faux dans les titres. Le politicien assure aussi avoir vu son compte en banque être vidé grâce à des procurations volées. Il assume ses frasques mais nie toute consommation régulière de cocaïne.